Nous commettons tous des erreurs, plus que la moyenne pour certains. J’ai commis énormément d’erreurs dans ma vie, certaines m’ont couté très cher. En matière de developpement personnel, ce qui est certain c’est que commettre des erreurs est une des clés du succès. En effet pour réussir dans sa vie, il faut accepter de trébucher… pour mieux se relever. Ce sont les croyances que vous entretenez sur les erreurs qui vous feront avancer !


En 1879, Thomas Edison dépose son premier brevet concernant l’ampoule électrique. Nous pouvons tous tenter d’imaginer combien la révolution fut grande mais la vérité c’est qu’aucun d’entre nous ne réussira a passer outre ce qu’il connaît (c’est-à-dire rentrer dans une pièce et allumer l’interrupteur électrique) pour réussir à imaginer ce que fut de découvrir…la lumière (fut elle électrique). Plus tard, interviewé par un journaliste audacieux, Thomas Edison se retrouva dans le dialogue suivant :

- M. Edison, combien de fois avez-vous échouer avant de réussir finalement à créer l’ampoule électrique

- J’ai échoué plus de 700 fois

- C’est un chiffre énorme dites-moi, comment avez-vous pris tous ces échecs ?

Et là, la réponse est très intéressante, M. Edison répondit :

- Je n’ai jamais considéré que j’avais échoué 700 fois mais plutôt que j’avais réussi à prouver qu’on ne pouvait pas faire une ampoule de ces 700 manières différentes.

L’échec n’existe pas, seuls les croyances sur l’erreur existent !

Voila un homme qui aurait définitivement pu abandonner sans regrets, puisque qu’il avait donné tout ce qu’il avait pu donner, argent, temps etc et en plus en un nombre de fois plus que conséquent. Seulement voilà, il à changer ses croyances sur l’erreur ! Le découragement (même si il a dû le frôler) ne l’atteigna pas, pourquoi ? parce qu’il avait compris, peut-être dirons-nous décidé qu’il n’était pas un perdant mais un gagnant en attente. La fin, le but dans ce genre d’esprit est claire, c’est le succès. En revanche la démarche, le chemin est à bâtir et ce même chemin n’a strictement rien a voir avec le succès final.

 

En poussant maintenant le raisonnement plus loin, nous aurions envie de dire que M. Edison prouve ici quasi mathématiquement que si le succès est pavé d’erreurs (parfois en nombre incalculable), il nous permet aussi de comprendre que, si nous acceptons de voir les erreurs pour ce qu’elles sont…des marches sur l’échelle du succès, de la gloire, de la richesse (n’hésitez pas à mettre ce que vous voulez ici), alors on se doit se rendre compte que mathématiquement parlant, les plus gros loosers de cette planète sont en fait les plus grands gagnants.

 

En fait je suis prêt à parier que chacun des 50 hommes les plus puissants de cette planète ont tous des histoires à raconter du même acabit.

 

Sur la route qui mène à un changement vers un meilleur soi, un meilleur salaire, un meilleur revenu ou quoi que ce soit d’autre, il est nécessaire de se rendre compte que personne n’a jamais fait d’erreurs sans avoir appris de ces mêmes erreurs. Et même si il est vrai que pour la plupart d’entre nous, nous devons souvent faire face à des erreurs qui font mal sur le moment, eh bien nous devons nous rendre compte que c’est la capacité à changer nos croyances et surtout à aller au delà de notre tendance naturelle à voir le négatif comme entièrement négatif qui fait la différence entre ceux qui réussissent et les autres.

 

J’attire votre attention sur le fait que par « ceux qui réussissent » je ne présume aucunement d’une forme de réussite par rapport à une autre, en fait les mots précis seraient « ceux qui atteignent leurs objectifs et les autres, ceux qui atteignent des objectifs dont ils ne voulaient pas ».

 

Je nuancerai même ce dernier propos en notant que personnellement je ne connais pas de gens qui n’atteignent pas leurs objectifs…en revanche j’en connais un bon nombre qui d’une part ne connaissent tout simplement pas leurs objectifs et d’autre part un nombre tout aussi conséquent de personnes qui malgré le fait qu’elles connaissent leurs grandes aspirations, n’arrivent pas ou plutôt ne savent pas comment mettre une politique efficace en place afin d’atteindre leurs objectifs.

Et Vous, Quelles sont les erreurs qui vous ont fait avancer dans votre vie ? Comment les avez-vous gérées ?

Écrit Par Mohamed MOURAS

Du Pouvoir De L’Erreur