Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 14:11

 

Le bien-être des salariés est au cœur de la performance de l’entreprise et de sa capacité à stimuler l’innovation en interne. Ce bien-être passe avant tout par l’environnement de travail, son organisation et son aménagement. Ces caractéristiques reflétant le style de management institué dans l’entreprise.

 

Ces dernières années, on a beaucoup parlé des open spaces, souvent en les critiquant. Promiscuité, contrôle, bruit, odeurs, stress, ces espaces étaient sources de souffrance pour de nombreux salariés.

 

Mais revenons sur l’historique et l’évolution de l’aménagement des espaces de travail. Faut-il regretter le passé ? Quelles leçons faut-il en tirer ? Quelles innovations pour l’organisation de l’espace ?

L’open space est un espace de travail ouvert, que l’on trouve dans les organisations de services, ou dans les pôles administratifs des entreprises. Il est lié à une certaine modernité, puisqu’il est apparu relativement récemment, et a évolué concomitamment avec les besoins liés à l’organisation et à la nature du travail.

 

Histoire des open spaces : des pools dactylo au desk sharing

 

Au début du 20e siècle, les fonctions administratives ont été progressivement séparées des lieux de production, et délocalisées au centre des villes, dans de grands immeubles, ou d’anciens hôtels particuliers. Les dactylos, comptables et employés de courrier ont été réunis au sein des mêmes espaces, dans une logique d’organisation taylorienne du travail : leur travail était conçu comme celui d’un ouvrier dont on devait optimiser le rendement, avec des managers surveillant toute la « chaîne de production ». La logique de contrôle était clairement au centre des préoccupations de la direction à l’époque, qui souhaitait organiser l’espace pour une meilleure productivité en contrôlant les déplacements, les horaires de travail et les relations entre les salariés.

 

En 1935, Hibbard Johnson, le président de Johnson Wax à l’époque, voyant sa société prospérer, décide que la compagnie doit se doter d’un nouveau siège qui améliorera la vie quotidienne de ses employés de bureau, augmentera leur productivité et donnera une image de modernité de sa société. Il est l’un des inventeurs de l’open space moderne,

et d’une nouvelle approche managériale de l’organisation de l’espace.

 

 

A partir des années 60, avec la tertiarisation massive des activités de bureau, une autre logique va émerger. Il s’agit de faire passer l’information plus rapidement entre les différents services, et de faciliter les déplacements des individus, considérés comme indispensables au bon fonctionnement de l’organisation. La transversalité des espaces de travail remplace donc leur fonctionnalité. Les bureaux se décloisonnent, afin de faciliter la communication. Ils sont de plus en plus flexibles et interchangeables, pour s’adapter à tout type de situation.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le principe de ces nouveaux aménagements des lieux de travail est basé sur l’idée de communication, qui associe ouverture de l’espace et productivité. Les managers et chefs d’équipe ne sont plus forcément isolés dans des bureaux à part, mais peuvent aussi désormais être installés parmi leurs collaborateurs : les signes de distinction hiérarchique s’atténuent peu à peu.

 

Aujourd’hui, les tâches qui sont effectuées dans ces espaces de bureaux ouverts ont évolué : il peut s’agir de centres d’appels, de sièges administratifs des grandes entreprises, de cabinets de conseil ou encore de start-up et d’entreprises telles que Google ou Apple.

 

Le but est aujourd’hui d’offrir aux collaborateurs des espaces de travail pratiques, facilitant l’échange d’informations et la communication, propices à l’innovation, et pour les grands cabinets de conseil, d’offrir des espaces de travail adaptés à des collaborateurs nomades, souvent absents du bureau. Avec le développement du télétravail au cours de ces dernières années, le siège de l’entreprise se vit de plus en plus comme le lieu où les collaborateurs peuvent se rencontrer, échanger, et travailler ensemble de manière efficace. Multiplication des salles de réunions, bureaux interchangeables, alcôves pour discuter, lieux conviviaux, voici la nouvelle ère de l’aménagement des espaces de travail.

 

 

Article publié sur le blog HR Innovation

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MANEGERE
  • Le blog de MANEGERE
  • : Nos réflexions, notre vision, nos expériences à partager sur le conseil en management de la performance.
  • Contact

Bibliographie

De la performance à l'excellence     Techniques de vente persuasive : Outils et méthodes

 

 

Recherche