Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 12:23

Le Onboarding ou comment optimiser l’intégration des nouveaux collaborateurs

Nul besoin de le marteler : la réussite d’un recrutement se joue à 50 % en aval, autrement dit lors de l’intégration du collaborateur au sein de l’entreprise. C’est d’autant plus vrai en période de crise économique, où la fidélisation et le développement des salariés deviennent des priorités. Parmi les outils RH visant à augmenter le degré d’implication du collaborateur et par conséquent sa fidélité à l’organisation, le Onboarding s’impose comme un des leviers forts. Son rôle ? Accueillir et intégrer les nouveaux salariés à l’entreprise et à sa culture via la mise en place d’outils et d’informations permettant aux nouvelles recrues d’être immédiatement opérationnelles. Mais comment réussir l’accueil et la fidélisation de vos nouveaux embauchés ? Et quels sont les bénéfices réels ? Voici quelques éclairages.

 

Pas d’accès au réseau, pas de PC et dans certains cas même pas de bureau, oublier de préparer en amont l’arrivée d’un nouveau collaborateur dans l’entreprise, peut sérieusement porter à conséquence. Au point que près de 20 % des collaborateurs qui rejoignent l’entreprise envisagent dès le premier jour de la quitter.

 

Une tendance confirmée par l’étude réalisée en 2008 par Perrot/Lacaze où un tiers des jeunes diplômés interrogés confirment avoir rencontré une difficulté logistique concernant un bureau, un PC, un téléphone ou un badge. « Le Onboarding est fondamentalement stratégique car il permet à l’entreprise de construire une relation durable avec ses nouveaux collaborateurs en accélérant notamment le processus d’intégration », confirme Didier Bichon, Vice-Président Exécutif EMEA de SilkRoad technology.

Anticiper l’arrivée du nouveau collaborateur

Selon le Human Resources Corporate Leadership Council*, c’est en augmentant le niveau d’implication des salariés que leur taux de départ potentiel chute de 87 %. La première étape d’un processus d’intégration réussi implique d’anticiper l’arrivée des nouveaux collaborateurs. Cela passe notamment par la mise en place d’un portail d’informations dont le rôle sera, entre autres, de préparer le futur collaborateur à son premier jour. « Vingt quatre heures après la signature du contrat de travail, le salarié a accès à un portail lui permettant de remplir tous les documents administratifs relatifs à son embauche mais aussi de s’imprégner de la culture de l’entreprise. Un moyen efficace pour le nouvel employé de se socialiser », indique le Vice-Président Exécutif EMEA de SilkRoad technology.

 

En effet, un salarié qui adhère à la culture de l’entreprise et à son environnement de travail a deux fois plus de chance de contribuer efficacement à la productivité de l’organisation. « Une vidéo de bienvenue, des témoignages de collègues ou des renseignements sur le code vestimentaire de l’entreprise sont autant d’informations qui participent à la bonne intégration d’un collaborateur. Ce dernier se sent pris en charge et peut ainsi créer plus rapidement un réseau de relations », confie Didier Bichon.

 

Des bénéfices réels

Un programme de Onboarding présente de nombreux avantages comme faire connaître l’entreprise, former au métier, favoriser le sentiment d’appartenance et doper la motivation, réduire le turn-over, créer un réseau interne avec les anciens ou encore susciter l’adhésion à la stratégie et à la culture.

 

Bureau Veritas, Randstad, Snecma, Accenture, Alcatel-Lucent ou encore Citrix ont d’ores et déjà mis en place des parcours d’intégration et d’orientation informatisés. « La mise en place de notre outil de Onboarding nous a permis de réduire les coûts entre 30 et 60 % », souligne Monique Rosenblatt, Responsable du Système d’Information Ressources Humaines Europe chez Citrix. Les études réalisées sur le sujet confirment que l’engagement et la rétention des salariés s’améliorent sous l’effet d’un processus d’intégration dont la durée peut varier entre 3 mois et un an. « Les programmes de Onboarding les plus réussis sont ceux qui durent le plus longtemps et qui commencent avant l’arrivée des nouveaux embauchés », rappelle le Vice-Président Exécutif EMEA de SilkRoad technology. Alors à quand la mise en place d’outils de Off Boarding visant à faciliter la gestion des congés maternité et autres départ en retraite ?

 

Emilie Vidaud

 

*Groupement de 650 organisations internationales et de 8 500 professionnels des RH

 

 Extrait du Blog My RHline

Partager cet article

Repost 0
Published by MANEGERE - dans MANAGEMENT
commenter cet article

commentaires

sandrine 28/09/2012 23:31

Bonjour, je permets d'apporter une remarque parce que je suis interpellée. Nous partageons le point de vue que le recrutement se joue à 50 % en aval, mais l'aval ce n'est pas l'intégration, c'est
le process de recrutement : les méthodes et outils mis en oeuvre. Si l'intégration permet de favoriser la culture d'entreprise, il me semble qu'elle ne modifie pas un mauvais recrutement, en
revanche elle peut fidéliser un bon recrutement.

MANEGERE 05/12/2012 17:47



Tout à fait d'accord !


L'intégration permet de familiariser le nouvel embauché au paradigme de l'entreprise et facilite son sentiment d'appartenance et d'identification au groupe et donc son engagement dans
l'entreprise.
Au delà, elle permet bien souvent un complément de formation "maison" pour rendre un candidat à potentiel tout à fait performant dans son nouveau poste.



Présentation

  • : Le blog de MANEGERE
  • Le blog de MANEGERE
  • : Nos réflexions, notre vision, nos expériences à partager sur le conseil en management de la performance.
  • Contact

Bibliographie

De la performance à l'excellence     Techniques de vente persuasive : Outils et méthodes

 

 

Recherche