Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 17:38

shutterstock 83902585 

1)   Pourquoi ressentons nous le besoin de prendre de bonnes résolutions ?

 

Les résolutions du début d’année à la Saint Sylvestre  sont héritées de différentes traditions religieuses ou pas et elles sont dans ce cas la conséquence d’un rite auquel certains se prêtent sans avoir nécessairement une réelle motivation quant aux résolutions prises.

Dans ce cas, elles sont très souvent multiples, vagues et irréfléchies.

Les bonnes résolutions sont souvent prises lors de changements de vie, à l’occasion des périodes de congés ou d’autres ruptures (périodes d’inactivité volontaires ou subies) qui sont propices à la réflexion et à l’analyse rétrospective : tout bilan générant logiquement des changements sur les points insatisfaisant et/ou négatifs, l’envie ou le besoin de changement s’exprime alors sous cette forme comme une contribution pour trouver l’équilibre ou l’harmonie.

Elles ont en commun d’aspirer à un avenir plus souriant que le présent ou le passé et d’éviter de revivre des évènements ou situations pénibles et dans ce cas elles ont une forte dimension émotionnelle pas toujours propices à une véritable réflexion.

Un quotidien de contraintes, d’activités répétitives et de déplaisir est un terreau propice à la prise de résolutions ayant comme objectif de le modifier pour accéder à une vie meilleure.

 

 

2)   Pour quelles raisons échouons nous régulièrement à tenir nos bonnes résolutions ?

 

Il est assez logique que les résolutions « rituelles » échouent très souvent puisqu’il n’y a pas nécessairement de motivation réelle à changer et qu’elles sont nombreuses (« je veux m’arrêter de fumer, mettre plus d’argent de côté, perdre 6 kilos, mieux m’organiser au travail en disant plus souvent non à mon patron, me remettre au sport, ne plus m’énerver et enfin profiter plus de ma famille et de mes amis »).

Comme il y en a beaucoup et peu de motivation, alors nécessairement les premiers efforts sont la plupart du temps condamnés à l’échec et donc les bonnes résolutions sont abandonnées au fur et à mesure des tentatives échouées.

De plus vouloir changer, implique également que l’entourage accepte les changements induits pour eux et tant que cela va dans leur sens tout va pour le mieux mais dés que cela s’oppose à leur propre fonctionnement : vouloir arrêter de fumer alors que son conjoint fumeur ne le souhaite pas va vraisemblablement générer des tensions ou des résistances à chaque fois qu’il souhaitera fumer, changer son organisation de travail pour partir à l’heure risque de vous désigner à votre entourage comme un collaborateur manquant de motivation et cela même si vous êtes en réalité plus efficace qu’auparavant.

 

Se fixer des résolutions qui tendent à éviter ou supprimer quelque chose est difficile à tenir car elles sont formulées négativement et ne donnent que peu d’énergie pour réussir à changer généralement des comportements fortement ancrés et perçus comme pénalisant.

 

D’autres résolutions telles que « je vais être davantage bienveillant avec mon entourage et mes collègues » sont quasiment condamnées à l’échec dés leur formulation car trop imprécises et ressemblant plus à un souhait qu’à une réelle prise de décision impliquant des actions concrètes pour changer.

Il y a également les bonnes résolutions qui échouent car trop ambitieuses et qui ne permettent pas de mesurer l’ampleur des changements à accomplir, l’énergie et le temps nécessaire pour les mener à bien : cela revient à prendre le départ d’une course à pied dont l’on ne connaîtrait ni la distance, ni le dénivelé ou encore les conditions climatiques.

 

Les dernières résolutions impossibles à tenir sont celles qui vont à l’encontre de notre nature profonde : si je décide par exemple d’être moins pointilleux dans mes rapports avec les autres alors que je suis viscéralement attaché à ce que tout soit parfait, il est vraisemblable que malgré mes efforts à la moindre difficulté ou au moindre stress je vais adopter à nouveau mon mode de fonctionnement habituel.

 

 

3)   Quelques suggestions pour prendre de bonnes résolutions que vous réussirez à tenir

 

Ne pas prendre trop de résolutions simultanément, en privilégier 1 ou 2 et les mener à bien quitte à enchainer avec d’autres dés que l’objectif sera atteint.

 

Pour cette raison, toute résolution doit être murement réfléchie et décidée en pleine conscience des efforts à consentir.

 

Elle doit permettre de visualiser le(s) bénéfice(s) obtenu(s) si l’on s’y tient et qu’elle vaut les efforts à consentir pour y parvenir : il est important d’avoir en tête ce que l’on souhaite obtenir et aussi ce qui sera difficile et ce à quoi l’on devra renoncer.

 

Elle doit encore être accessible et formulée en terme d’actions à mener à court terme avec des rappels réguliers sur l’objectif final et ses bénéfices pour lutter contre les moments de faiblesse qui pourraient survenir.

 

Vous devez chercher des soutiens parmi vos proches ou encore auprès de personnes qui vont adopter la même résolution : vous pourrez ainsi échanger avec d’autres sur vos difficultés et aussi fêter avec eux vos réussites même les plus minimes.

 

En cas de difficulté rencontrées ou encore de retard pris sur votre programme ne pas abandonner et établir un nouveau planning avec éventuellement des objectifs moindres et plus progressifs.

 

Enfin prendre des objectifs en cohérence avec sa nature profonde et ne pas vouloir se « reprogrammer » totalement pour adopter une nouvelle personnalité à l’opposé de ce que vous êtes actuellement.

 

Penser qu’il peut être beaucoup plus pertinent de capitaliser sur ses points forts et de les renforcer en étant vraiment ambitieux sur les bonnes résolutions s’appuyant dessus et composer avec ses faiblesses en étant nettement moins ambitieux plutôt que de vouloir les transformer en points forts.

 

Et vous quelle sera votre prochaine résolution ? Rituelle ou mûrement réfléchie ? Impossible à tenir ou réalisable ?  Bon courage , la satisfaction est au bout !

 

Arnaud DUBOST et toute l'équipe de MANEGERE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MANEGERE
  • Le blog de MANEGERE
  • : Nos réflexions, notre vision, nos expériences à partager sur le conseil en management de la performance.
  • Contact

Bibliographie

De la performance à l'excellence     Techniques de vente persuasive : Outils et méthodes

 

 

Recherche