Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 11:00

 

Du simple manque de politesse à la violence physique, les formes d’incivilités peuvent prendre différentes formes dans l’entreprise. Comment y faire face ? Quelles sont les lignes d’action à suivre ?

  

La tentation du laisser-faire

  

Présente dans beaucoup de structures, la violence au travail peut avoir des conséquences chez les collaborateurs : isolement, baisse de la productivité, dépression et même suicide dans certains cas extrêmes.

  

Pour les managers, souvent désarmés face à ces situations, la tentation du laisser-faire de manière à éviter l’affrontement est grande. En effet, dans des situations où les preuves sont difficilement identifiables et les conséquences incertaines, il est difficile de prendre position en tant que cadre.

 

Pour autant, cette absence de réaction n’est pas une solution efficace. Le comportement du manager produit un « effet de chaîne » sur l’ensemble des relations entre collaborateurs. Il a un réel devoir d’exemplarité quand l’entreprise a parfois sa part de responsabilité avec l’application d’un mode de management brutal ou ressenti comme tel.

 

En outre, le management est responsable de la santé des salariés, via ses rôles d’organisation, de gestion et de développement des compétences. La prévention reste un pilier fondamental pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Différents organismes proposent des formations déclinées sur divers thèmes : gestion du stress , prévention des conflits , gestion des conflits , …

 

Comment réagir face à une situation de conflit ?

 

Tout d’abord, qu’importe votre position de témoin, victime ou agresseur, la première réaction doit être la recherche immédiate de l’apaisement, cela peut passer par un isolement ou un dialogue avec une personne tierce. Ensuite, il s’agit de rester calme, poli mais ferme. Ne sous estimez pas votre interlocuteur, quelle que soit votre position hiérarchique par rapport à lui, reformulez ses propos.

 

Par la suite, l’organisation d’une médiation est préconisée ainsi que le rapport de l’évènement dans un registre. Attention toutefois, lors de conflits interpersonnels au sein de la société, la médiation doit se faire avec une personne impartiale et indépendante et non pas un supérieur hiérarchique.

 

Et vous ? Avez vous déjà fait face à une situation de conflit ou de violence dans le cadre du travail? Quelle a été votre réaction ? Partagez avec nous vos retours d’expérience !

 
Par HUB Formation Management, Hub Manager, EML Executive Development

Partager cet article

Repost 0
Published by MANEGERE - dans MANAGEMENT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de MANEGERE
  • Le blog de MANEGERE
  • : Nos réflexions, notre vision, nos expériences à partager sur le conseil en management de la performance.
  • Contact

Bibliographie

De la performance à l'excellence     Techniques de vente persuasive : Outils et méthodes

 

 

Recherche